Il y a 2 ans, je découvrais Venise (et Murano) – Récap’ en photos #3

Bonjour les amis!

Je vous emmène aujourd’hui à Venise! Prenez vous un truc pendant que vous lirez cet article, il va être long 😀 J’y ai été il y a deux ans et un mois (oui c’est précis, haha) et même si j’en ai publié quelques unes sur mon Instagram et sur mon Facebook, n’ayant pas de blog à l’époque, la plupart de mes photos sont sagement restées dans mon téléphone et sur mon appareil photo.

Je vous retrouve ce jour pour vous parler de mon voyage mais aussi et surtout pour partager mes photos (et accessoirement me replonger dans mon voyage tellement c’était bien).


La ville

Processed with VSCO with a5 preset

Vue sur le Grand Canal depuis le Pont de l’Académie

Venise est une ville portuaire du Nord-Est de l’Italie, capitale de la région de la Vénétie et située sur les rives de la mer Adriatique. Elle comprend un ensemble de 118 petite îles reliées par des canaux et des ponts. Le canal principal s’appelle justement Grand Canal (Canal Grande en Italien, Canalesso en vénitien) et les quatre ponts le traversant sont le Pont du Rialto (Ponte di Rialto), le Pont de l’Académie (Ponte dell’Accademia), le Pont des Déchaussés (Ponte Degli Scalzi) et le Pont de la Constitution (Ponte della Costituzione).

La ville est découpée en six quartiers historiques appelés les Sestieri que sont San Marco, Castello, Cannaregio, Santa Croce, San Polo et Dorsoduro. Les autres principales îles de la lacune sont le Lido, Murano, Burano et Torcello. Sa particularité réside dans son architecture et son patrimoine culturel, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO au même titre que la ville elle-même.

A Venise, on se déplace essentiellement à pieds et en bateau. Pour les bateaux, il existe ce que j’appellerais les « bateaux-bus », Vaporetto, au singulier et Vaporetti au pluriel de leur vrai nom, qui servent de transports en commun. Après, il y a les « taxis », les bateaux de fonction (ambulance, police), les bateaux appartenant aux habitants et bien sûr, l’un des symboles de Venise, les gondoles (la Gondola).

9e7b744c-0504-4358-a312-00247a20f663

Un Vaporetto sur son trajet


La préparation du voyage

Période

Je suis partie du 24 au 28 janvier 2016, en plein hiver avec un temps bien froid et humide. Mais par bonheur (vous le verrez sur les photos), il a fait super beau durant tout mon séjour et la pluie n’a été au rendez-vous que le matin de mon départ. Venise est une destination très touristique (d’ailleurs la ville est victime de son succès) et vous pouvez être sûrs qu’il y aura du monde en été.

J’ai donc choisi cette période hivernale non seulement pour éviter la foule (même s’il y en avait un peu) mais aussi parce que je ne pouvais pas y aller l’été. De plus, partir en hiver vous garantit des prix bas en ce qui concerne le moyen pour s’y rendre mais aussi en ce qui concerne les tarifs des chambres d’hôtel (ce qui est top lorsqu’on ne dispose que d’un budget étudiant).

Après petite précision, vers fin janvier – début février se tient le Carnaval de Venise et donc même si partir en hiver vous coûte moins cher, cette période en particulier connait une hausse des prix. Dans mon cas, j’avais quitté la ville deux jours avant le début du Carnaval.

Pour y aller

Il est possible de se rendre à Venise en voiture, en train ou en avion. Bien évidemment, en fonction de la région où vous vivez en France (ou peu importe où vous vivez dans le monde), vous verrez le moyen qui vous permet d’y aller au mieux sans débourser trop d’argent. Pour ma part, je suis partie avec Air France pour environ 150 euros l’aller-retour en partant de Roissy – Charles de Gaulle (moins de 2h de vol). Il y avait des compagnies low-cost moins chères mais n’ayant voyagé jusqu’à présent qu’avec Air France, j’ai préféré m’en tenir à ce que je connaissais.

Puis faut dire aussi que sur les petits vols avec les compagnies low-cost, les bagages sont comptés en supplément. On n’emporte pas forcément grand chose mais le liquide ne passant pas toujours en cabine, vaut mieux prendre un vol avec bagage en soute inclus. Il existe sur le net plusieurs comparateurs de prix que cela soit pour l’avion ou le train. Vous trouverez bien un tarif qui vous convient 😉 Et bien sûr, le plus tôt vous vous y prendrez, le mieux ça sera. J’ai fait ma réservation de billet d’avion vers octobre – novembre.

Hôtel

En ce qui concerne l’hôtel, je me suis aidée de TripAdvisor. C’est vraiment une application géniale qui vous permet de dénicher des hôtels plutôt bien situés avec des prix assez attractifs (mais encore une fois cela dépendra de la période que vous choisirez pour votre voyage). Vous avez également les lieux les mieux notés lorsqu’il s’agit de manger ou de juste aller se balader, se changer les idées et découvrir les trésors de la ville.

Pour ma part, j’ai séjourné à l’hôtel Rio (hôtel 3 étoiles) dans le Sestieri (quartier) de Castello à environ 5 min à pied de la place principale du centre de Venise, la place Saint-Marc (j’avais juste à passer un pont, faire quelques mètres, tourner à gauche et c’était bon). De plus, l’hôtel était situé près de 3 stations de Vaporetti. J’en ai eu pour environ 180-200 euros (petit-déjeuner non compris) pour 4 nuits. Prix très satisfaisant quand on sait qu’en moyenne c’est 80 euros pour un hôtel 3 étoiles.

Petite astuce quand on a un budget étudiant et qu’on n’a pas forcément envie de dépenser pour le petit-déjeuner à l’hôtel (dans mon cas, c’était 6.50 euros en plus) s’il n’est pas compris dans le prix de la chambre, c’est de prendre des « réserves » avec soi, c’est à dire un petit-pack de pains au chocolat par exemple ou de brioches ainsi qu’une petite bouteille de jus avec lesquels vous pourrez vous faire un petit-déjeuner le matin. Se procurer de l’eau chaude et un sachet de thé/une dosette de café n’est pas bien compliqué. Dans mon cas, j’avais une bouilloire et des sachets de thé renouvelés tous les matins dans ma chambre.


Sur place

A l’aéroport

Vous atterrirez à l’aéroport Marco Polo de Venise, situé sur la partie « continentale » de la ville. De là, il y a différents moyens pour se rendre au cœur de la cité:

  • Soit vous prenez un bateau-taxi qui vous mène directement là où vous devez séjourner (et vous vous ruinez si comme moi vous partez avec un budget étudiant),
  • Soit vous prenez l’une des lignes directes de la compagnie Alilaguna qui vous mènent en bateau directement à Venise ou sur l’une des îles entre Murano et le Lido (c’est toujours un peu cher mais moins qu’en « taxi »)
  • Ou encore dernière option (la meilleure quand on est étudiant): prendre le bus de la compagnie ACTV qui va à la Piazzale Roma, place d’où partent la majorité des Vaporetti qui sillonnent Venise et ses canaux. Le ticket de bus est à 8 euros et il est valable 75 minutes.
SAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 preset

Petit aperçu de la Piazzale Roma, à « l’entrée » de Venise

SAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 preset

Pour éviter que l’article ne soit trop long, je vous redirigerai vers le site e-venise.com qui vous fournit toutes les informations en ce qui concerne les différents itinéraires de Vaporetti une fois à la Piazzale Roma, les tarifs pour les transports, les durées des trajets.

Sachez quand même qu’il est possible de prendre directement à l’aéroport un titre de transport ACTV valable de 24h à 7j après la première validation, sur les lignes de Vaporetto et de bus. Pratique si on reste quelques jours et qu’on veut pouvoir visiter la ville de fond en comble.  J’avais pris le forfait valable 72h pour 40 euros.

Par contre le bus faisant la liaison avec l’aéroport n’est pas compris dans ce forfait, ce qui veut dire qu’il faudra payer 8 euros à l’aller et au retour (soit 16 euros en plus) même si votre forfait est encore valable le jour de votre départ. Il vous servira à aller jusqu’à la Piazzale Roma mais de là, il faudra prendre un nouveau ticket de bus pour se rendre à l’aéroport.

Et comme en France, la validation est nécessaire à la montée, pour le bus ou avant la montée, sur l’embarcadère pour les Vaporetti au risque de vous retrouver avec une belle amende.

Et enfin, dernière chose possible à l’aéroport, c’est de prendre un Pass qui vous permet de visiter un bon nombre des églises les plus belles et les musées municipaux de Venise. Je ne me rappelle plus vraiment celui que la dame au guichet m’avait proposé entre le City Pass et le Tourist Pass mais dans tous les cas, j’avais eu droit à un Pass valable 6 mois avec une entrée unique par musée/église (donc une fois dedans, assurez vous d’en faire un tour complet), le tout pour 30 euros pour les moins de 29 ans, les prix variant avec l’âge.

Manger

Pour ma part, je n’ai mangé dans aucun restaurant lorsque j’y étais. L’Italie est connue pour ses pâtes et pour ses pizzas mais encore une fois, en tant qu’étudiant, cela pourrait sérieusement entamer votre budget. Par contre j’y ai mangé les meilleurs sandwichs de ma vie (pour l’instant). Ils étaient un peu chers par rapport au prix habituel en France mais vu leur consistance, je trouvais cela justifié.

Tout cela pour dire que vous pouvez trouver de quoi vous restaurer facilement pour pas cher et surtout si vous voulez profiter de la ville, le meilleur moyen c’est de prendre quelque chose de rapide à manger. Par contre, j’ai pu manger un glace « italienne » authentique et j’ai noté comme différence surtout la texture, plus « mousseuse » ou « compacte » que les glaces servies en France.

A voir/à faire 

Maintenant que le décor est planté, je peux vous balancer les photos 🙂 Mais avant, attention: Venise est connue pour ses gondoles mais une balade coûte entre 60 et 100 euros par personne en fonction de l’endroit où vous embarquez et dure 30 minutes. Donc à vous de voir en fonction de votre budget.

La place Saint-Marc (Piazza San Marco)

Principale place de Venise, on y retrouve la Basilique du même nom et son campanile (son clocher en quelque sorte), la Tour de l’Horloge, le Palais des Doges, le Musée Correr, le Musée Marciana et le Musée Archéologique (ces 3 derniers étant dans le même bâtiment avec l’entrée au niveau du Musée Correr). Il est possible de visiter en coup d’éclair la Basilique mais l’accès à ces salles est payante. Le Pass permet d’aller au Palais des Doges ainsi que dans les 3 musées, à faire le même jour vu qu’une seule entrée est autorisée avec le Pass (ce n’est pas difficile vu qu’ils sont dans le même bâtiment).

Processed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 preset

Le palais des Doges (Palazzo Duccale) – Petit aperçu de l’intérieur – La Gondole vénitienne 

Processed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a4 presetProcessed with VSCO with a4 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 preset

Aperçu de l’intérieur du Musée Correr (Museo correr) – Appartements de l’Impératrice Sissi

Processed with VSCO with a4 presetProcessed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a4 presetProcessed with VSCO with a5 preset

Le Pont des Soupirs (Ponte dei Sospiri)

Il fait pratiquement partie du Palais des Doges et il servait à conduire les prisonniers vers leurs cellules, d’où son nom, en référence aux soupirs de ces derniers.

La Basilique Sainte Marie du Salut(Santa Maria della Salute)

Processed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with hb1 preset

Le Musée de la musique (Museo della Musica) – Hommage surtout à Antonio Vivaldi

L’île de San Giorgio Maggiore (visite non comprise dans le Pass. Ticket à prendre sur place)

Processed with VSCO with a5 presetIMG_0701IMG_0703

Le Pont du Rialto (Ponte di Rialto)

Le Palais/Musée Mocenigo (Palazzo Mocenigo) avec sa section sur l’histoire du parfum

Processed with VSCO with a4 presetProcessed with VSCO with a4 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 preset

Palais Ca’ Pesaro – galerie d’art contemporain + galerie d’art oriental

SAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a4 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a4 preset

La Maison de Carlo Goldoni (auteur dramatique italien)

SAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a4 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a4 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 preset

Le musée d’histoire naturelle (Museo di Storia Naturale)

SAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 presetSAMSUNG CAMERA PICTURES Processed with VSCO with a5 preset

Murano, ses maisons colorées et le Musée du verre (Museo del Vetro)

L’île est connue surtout pour ses verreries

Processed with VSCO with a5 preset

Processed with VSCOcam with a5 preset

Création d’un artiste local, tout en verre, construite en 2009.


Mon avis final

Venise est une ville superbe, à faire seul(e) ou accompagné(e) 🙂 N’hésitez pas si un jour vous avez l’occasion d’y aller. Vu que tout se fait à pieds (ou presque), vous pourrez retrouver votre chemin même si vous pensez être « perdu ». Les quelques Vénitiens à qui j’ai pu parler étaient accueillants. Et point fort pour moi, le bruit des vagues. Je trouve qu’il se dégage quelque chose d’apaisant avec le bruit de la mer. Rien de mieux pour se poser, admirer le coucher/lever de soleil et profiter des choses simples de la vie 🙂

Sur ce, désolée pour la longueur de l’article. J’espère au moins qu’il vous aura plu et qu’il vous aura donné envie de voyager, de découvrir d’autres horizons tous plus beaux les uns que les autres.

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article. Bisous.

Photos prises pour la plupart avec mon iPhone 6s et quelques unes par mon appareil numérique Samsung WB30F. Retouches avec VSCO.

2 réflexions sur “Il y a 2 ans, je découvrais Venise (et Murano) – Récap’ en photos #3

    • Annielom dit :

      C’est clair que ça fait rêver! J’avais l’impression d’être dans un autre monde quand j’y étais. Je ne voulais pas repartir. L’architecture est certes incroyable mais il y a en plus comme une ambiance onirique, le bruit de la mer, les maisons colorées… bref c’était un enchantement! J’y retournerai sans doute dans le futur et je te souhaite d’y aller dès que tu en auras l’occasion 😃

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s