Casse bouche: bienvenue au pays du rire – Hanaé Lecasio*

Le livre et l’auteur

« Tu t’entêtes à tout tenter, tu t’uses et tu te tues à tant t’entêter. »

« Trois tortues trottaient sur un trottoir très étroit. »

« Le fondant du bonbon est dans le fond du bonbon ; fendons le bonbon et le fondant du bonbon fendu fond. »

Éditions : Books on Demand

Pages : 80

* : article écrit dans le cadre d’un service presse non rémunéré. Le livre m’a été gratuitement envoyé par la maison d’édition Books on Demand après contact par l’auteure.

Hanaé Lecasio est née en 1972 dans le sud du Tarn (département Français). Après un Baccalauréat littéraire, elle a suivi deux années de droit à Toulouse.

Casse bouche : bienvenue au pays du rire est son premier ouvrage dont l’idée lui est venue à la suite du second confinement en décembre 2020 dans un contexte de « ras-le-bol » de la situation sanitaire. Il a été publié en autoédition chez Amazon en février 2021 puis chez Books on Demand en mars 2021 avec une couverture différente sans changement du contenu.

Son œuvre a bénéficié d’une couverture médiatique assez satisfaisante et l’auteure qui vit actuellement en région Toulousaine n’exprime aucun regret en ce qui concerne le choix de l’autoédition (propos recueillis par mail directement de l’auteure). Depuis la parution de son œuvre, celle qui était correctrice indépendante se consacre maintenant entièrement à l’écriture.

Mon ressenti

Cette revue change de ce que j’ai l’habitude de proposer mais comme mentionné dans l’introduction, j’ai été contactée par l’auteure pour un service presse non rémunéré et c’est avec plaisir que j’ai accepté de mettre en lumière ce petit ouvrage dont une partie des bénéfices servira à venir en aide aux jeunes et aux étudiants en situation de précarité. En effet, étant encore étudiante moi-même (vieille étudiante avec un statut particulier étant donné que je suis interne), je peux comprendre le vécu de mes collègues, qui n’était pas forcément facile avant la situation épidémique et qui a empiré depuis pour certains… Ainsi, si je peux apporter une petite pierre à l’édifice, c’est avec bon cœur que je me lance dedans.

En ce qui concerne maintenant la forme et le fond de l’œuvre de Hanaé Lecasio, il s’agit en fait d’un recueil recensant plus de 200 virelangues/casse-langues (phrase ou énoncé à but ludique caractérisé.e par sa difficulté de prononciation et/ou de compréhension orale) en Français, en Anglais et en Espagnol dont le but est de vous faire passer un agréable moment en famille ou entre amis. Il n’y a pas de « chapitre » à proprement parler mais plutôt une succession de catégories pour postillonner, zozoter, « treutreuter », « creucreuter », suivies de quelques versions Anglaises, Espagnoles avant le bouquet final mêlant sans distinction encore plus de phrases à se tirer les cheveux et parfois à se mordre la langue, le tout dans la joie et la bonne humeur.

Voici quelques-unes de mes préférées :

« Natacha n’attacha pas son chat Pacha qui s’échappa ; cela fâcha Sacha qui chassa Natacha » P. 20

« Dans ta tente, ta tante t’attend » P. 47

« Tic pique Tac quand Tac attaque Tic, et Tac pique Tic quand Tic attaque Tac » P. 49

Fous rires garantis. Je ne peux que vous le conseiller en cette période de fêtes où les familles se retrouvent après parfois de longs mois passés séparés les uns des autres. Les versions Anglaises et Espagnoles sont également intéressantes pour les membres Anglophones et Hispanophones. Ce pourrait être un cadeau à offrir (il n’est pas encore trop tard) ou à s’acheter soi-même pour meubler vos soirées à l’apéro ou après le repas. Par ailleurs, comme mentionné au début de cet article, je rappelle qu’une partie des bénéfices servira à venir en aide aux jeunes et aux étudiants en situation de précarité.

Il est disponible ici. Je vous souhaite un Joyeux Noël, le tout en prenant soin de vous et de vos proches au vu de la situation épidémique qui se détériore à nouveau un peu partout dans le monde. A la semaine prochaine pour ce qui sera probablement le dernier article de cette année : mon bilan lecture 2021.

Bisous.

Laisser un commentaire