Bilan lecture 2021

2021 tire à sa fin et selon la tradition en vigueur sur le blog depuis un moment maintenant, c’est l’heure du bilan. Je pourrai sortir la même phrase que l’année dernière, selon laquelle mon bilan a été à l’image de cette année à la différence près que 2021 a été une bien meilleure année que 2020. Mes choix de lecture, de façon presque involontaire, ont plutôt suivi la même tendance. Au total, j’ai « lu » 27 livres mais pour être réellement honnête, il ne faut en retenir « que » 24 dans la mesure où 3 abandons sont à déclarer. Sans plus tarder, voici le détail de mon parcours littéraire de cette année.

Pour commencer, parlons de mes abandons. Il s’agit en premier de Cent Ans de Solitude de Gabriel Garcia Marquez, débuté malgré les mises en garde du caractère assez particulier de la narration (un mélange de mystique, de fantastique et de réalisme) puis abandonné au bout d’une centaine de pages devant la difficulté justement à suivre le réalisme magique de l’auteur. Par ailleurs, il m’était aussi assez difficile de suivre l’ensemble des personnages, ces derniers ayant des noms quasi similaires sur plusieurs générations. Cela dit, quelques temps après l’arrêt de ma lecture, je suis tombée sur une vidéo de la chaîne YouTube d’Arte dans la catégorie « Book Club » faisant la promotion de cette œuvre et la décrivant comme une œuvre magistrale de la littérature latino-américaine (en même temps, l’auteur a été Prix Nobel de Littérature en 1982) et recommandant de ne pas le lire d’une traite mais de savourer un chapitre par jour, soit 20 jours au total pour les 20 chapitres. Je vais donc probablement lui redonner une chance dès que je pourrai en appliquant cette méthode.

Ensuite, je me suis essayée au Printemps de la Liberté de Nangala Camara, un auteur Ivoirien, que j’ai vite lâché devant le caractère de l’héroïne Wonouplet qui m’insupportait. Si certains d’entre vous l’ont déjà lu, vos retours sont plus que bienvenus.

Enfin, pour clore le chapitre des abandons, il faut noter La Route des Clameurs d’Ousmane Diarra. Dès les premières lignes, j’ai eu l’impression de relire la narration de Birahima dans Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma. Le ton est tout aussi faussement enjoué, enfantin mais cru et dénonciateur au plus haut point de l’extrémisme religieux qui faisait des ravages dans la région du Mali touchée dans l’œuvre. J’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire et ai fini par la laisser pour plus tard également. J’y reviendrai (peut-être) un jour avant de le rendre à son propriétaire.

Maintenant en ce qui concerne mes lectures favorites de l’année, j’ai nommé :

  1. L’Autre moitié de soi de Britt Bennett : l’histoire de deux sœurs jumelles Afro-américaines, tellement claires de peau que l’on pourrait les confondre avec des femmes Blanches juste un peu (trop) bronzées, que rien ne séparait jusqu’au jour où l’une des deux décida de réellement épouser le personnage d’une femme Blanche, en abandonnant sa sœur et en disparaissant dans la nature sans laisser de traces…
  2. Celles qui attendent de Fatou Diome : le récit relatant les vécus tout à la fois similaires et différents de quatre femmes dont les fils et époux étaient partis tenter l’aventure de l’Europe via l’immigration clandestine.
  3. Verre Cassé d’Alain Mabanckou : tout est déjà dit dans l’article.
  4. L’homme dit fou et la mauvaise foi des hommes de Florent Couao-Zotti : même commentaire que pour le numéro 3.
  5. Cartographie de l’oubli de Niels Labuzan : un récit historique comme je les aime, porté par deux personnages, à deux époques différentes et qui nous permet de plonger dans l’histoire plutôt méconnue ou assez peu connue de la colonisation de la Namibie par l’Allemagne, et qui fut le lieu d’un des premiers génocides de notre époque.

Sur le blog, ne figurent que les numéros 3 et 4. Les articles sur mes autres favoris paraitront au fur et à mesure au cours de l’année 2022. Par ailleurs, mon blog allant sur ses cinq ans l’année prochaine, attendez-vous à une petite surprise si tout va bien.

En ce qui concerne maintenant mes souhaits de lectures pour 2022, j’ai décidé de ne plus me fixer une certaine liste dans la mesure où mes envies évoluent au fil du temps et une œuvre que j’aurais voulu absolument lire actuellement ne m’intéressera peut-être plus dans quelques mois. Tout ce que je sais, c’est que je suis à la recherche d’histoires marquantes, que cela soit inspiré de faits réels ou des fictions (quoique certaines fictions sont bien plus proches de la réalité qu’il n’y parait), qui me feront voyager, apprendre de nouvelles choses et me feront ressentir des émotions dont je me rappellerai longtemps après avoir refermé le livre.

Sur ces mots, je vous souhaite un Joyeux Noël et vous présente mes Meilleurs Vœux pour cette nouvelle année. Que la santé demeure votre fidèle compagne et le reste devrait suivre. Lisez encore plus, découvrez de nouveaux horizons et vivez intensément.

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article.

Bisous.

Crédits photo: Pixabay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.