Grivèlerie – Le Mot du mois #29

Grivèlerie : forme de filouterie consistant à se faire servir des boissons ou des aliments dans un établissement qui en vend, sachant que l’on ne peut pas payer ou en étant déterminé à ne pas payer (source : Le Larousse).

Le terme aurait vu le jour au XVIe siècle et est issu du verbe « griveler » désignant le fait de réaliser des profits illicites ou encore le fait de consommer sans être en mesure de payer. Le verbe est lui-même dérivé de l’association entre « grive » et le suffixe « -eler », la grive correspondant à une espèce d’oiseau connue pour l’avidité avec laquelle elle ramasse sa nourriture et les pillages qu’elle commet (source : Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales).

Ceci constitue un délit. Vous voilà avertis.

C’est tout pour ce mois. Je vous dis à bientôt pour un nouveau mot.

Prenez soin de vous,

Bisous.

Laisser un commentaire