Bilan lecture 2020

Mon bilan lecture est à l’image de cette année 2020 : pas terrible. A l’heure où j’écris cet article, je n’ai lu que 15 livres (j’en suis à mon 16e) et aucun n’a assez retenu mon attention pour que je puisse en faire un classement. J’ai tout de même passé de bons moments de lecture que je vais détailler dans cet article mais aucune œuvre ne m’a réellement tenue en haleine, fait rire ou émue comme l’année dernière.

Ainsi, mon année a commencé avec Mille Soleils Splendides de Khaled Hosseini que je recommande avant même d’avoir pris le temps d’écrire un article dessus (ça viendra). C’est un des romans les plus connus de l’auteur et les revues à son sujet abondent sur le net. Ensuite, j’ai pu découvrir la plume d’Emmanuel Dongala dans Le Feu des Origines, dont je suis tombée amoureuse et que j’espère lire à nouveau dans un futur proche. Enfin, j’ai atteint l’un des objectifs que je me suis fixé depuis un moment : lire un auteur Togolais. En effet, malheureusement, de là où je suis, je n’ai que peu d’accès aux écrits de mes compatriotes qui ne s’exportent que rarement. Esclaves, de Kangni Alem figurait dans ma liste d’envies sur Amazon depuis plusieurs mois déjà et j’ai fini par mettre la main dessus au mois d’avril. En dehors de l’histoire que j’ai trouvé bien écrite, avec un rythme satisfaisant, j’ai ressenti au moment de sa lecture, le même plaisir que lorsque j’ai lu Notre Quelque Part de Nii Ayikwei Parkes devant la présence d’éléments issus de ma langue natale, l’Ewé, me donnant un certain sentiment de proximité avec les personnages du récit.  

En parallèle, je n’ai pas compris grand-chose à L’Aventure Ambiguë de Cheikh Hamidou Kane, pourtant considéré comme l’un des grands classiques de la Littérature Africaine au sens large ; j’ai refermé Crépuscule des Temps Anciens de Nazi Boni après l’avoir à peine entamé ; j’ai essayé de découvrir la Littérature Russe avec Le Joueur de Dostoïevski (ce fut un échec) et enfin j’ai lâché Le Miroir des Courtisanes de Sawako Ariyoshi à une trentaine de pages de la fin (sur presque 500), exaspérée par les états-d ’âme de Tomoko, personnage principal de l’histoire. Après avoir persévéré quasiment tout l’été, j’ai fini par laisser tomber, me disant qu’il me restait encore trop de livres à découvrir pour me punir de la sorte.

Pour 2021, j’ai déjà une pile à lire de plusieurs centimètres avec des œuvres comme :

  • Verre cassé de Alain Mabanckou ;
  • Cantique de l’Acacia de Kossi Efoui ;
  • Le Messie du Darfour de Abdelaziz Baraka Sakin ;
  • A quand l’Afrique ? de Joseph Ki-Zerbo ;
  • Le cœur battant de nos mères de Brit Bennett 
  • Washington Black de Esi Edugyan que j’espère pouvoir lire.

A ces derniers, se rajoutent d’autres œuvres de la rentrée littéraire comme :

  • Sublime Royaume de Yaa Gyasi et
  • Des baisers parfum tabac de Tayari Jones que je souhaiterais lire avant la fin de 2021.

Enfin, figurant toujours dans ma wish-list, sont à noter :

  • Un océan, Deux mers et Trois continents de Wilfried N’sondé ;
  • La Société des Rêveurs Involontaires de José Eduardo Agualusa ;
  • Là où les chiens aboient par la queue d’Estelle-Sarah Bulle ;
  • En attendant la montée des eaux de Maryse Condé et
  • 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange de Elif Shafak.

Cela fait beaucoup. Mais tant qu’il y a la vie (et la santé), il y a de l’espoir.

Voilà pour mon bilan lecture 2020. Rien de bien fameux mais j’espère qu’il vous aura donné quelques idées de lecture pour l’année à venir. Tout ce que je peux souhaiter pour les douze prochains mois, c’est surtout de demeurer en bonne santé au vu de la situation sanitaire que vit le monde entier. La phrase « prenez soin de vous » ne parait encore que plus adaptée dans les circonstances actuelles. Faites également attention à vos proches. Dans l’attente d’un nouvel article, n’hésitez pas à partager votre bilan lecture de cette année ou vos idées pour 2021.

Bonne et heureuse année 2021 (on y croit) et je vous dis à bientôt pour un nouvel article.

Bisous.

Crédits photo: image libre de droit trouvée sur Pixabay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.