Bilan lecture 2018 – Pause sur le blog

Hello les amis,

Nous voici à la fin de l’année et j’espère que vous vous portez bien par ce temps froid du mois de décembre. 2018 tire lentement mais sûrement vers sa fin. On se retrouve pour mon bilan lecture de cette année en première partie de cet article puis pour parler de la pause évoquée dans le titre en seconde partie.

Pour commencer, j’ai eu à lire au cours de cette année 24 livres en tout (j’en suis actuellement à mon 25e). Après avoir pris un bon rythme de croisière du printemps jusqu’à la fin de l’été, j’ai dû ralentir à la rentrée étant donné que je débutais ma 6e année de médecine (j’y reviendrai dans la deuxième partie de cet article).

En reprenant l’article que j’ai écrit à la fin de l’année dernière où je mentionnais mes objectifs en termes de wishlist lecture ainsi que de PAL pour 2018, je dois dire que je suis plutôt contente de moi; même si comme d’habitude, il y a eu des écarts (achats de nouveaux livres alors que je n’avais pas terminé tous ceux que j’avais #VisMaVieD’AcheteuseCompulsiveDeLivres).

Ainsi, en ce qui concernait mes souhaits littéraires évoqués dans cet article (wishlist + PAL), j’ai pu lire:

  • Chaka – Thomas Mofolo
  • Amkoullel, l’enfant peul – Amadou Hampâté Bâ (premier tome de ses mémoires, qui m’a poussé à acheter le second dans la foulée)
  • Peau noire, masques blancs – Frantz Fanon (j’y reviendrai plus bas)
  • Regards sur l’invisible + Chakras et centres subtils – Omraam Aïvanhov
  • La Vie Immortelle d’Henrietta Lacks – Rebecca Skloot
  • Un billet d’avion pour l’Afrique – Maya Angelou
  • Ségou, tomes 1 et 2 – Maryse Condé

Hormis ceux-là, j’en ai lu d’autres qui figuraient sur ma PAL sans que je ne les ai mentionné ainsi que d’autres que j’ai acheté au fur et à mesure au gré de mes envies. Au final, sur les 24 que j’ai eu à lire tout au long de cette année, voici mes lectures favorites et les raisons pour lesquelles je les ai particulièrement apprécié:

  • Les mystères de YoshiwaraMastui Kesako. Ce livre a été un réel coup de cœur pour moi. Comme je le disais dans l’article où j’en parle, le milieu dans lequel évoluent ces pauvres jeunes femmes ne fait pas rêver mais l’intrigue est tellement prenante, drôle, dramatique à la fois que l’on ne peut s’empêcher de se laisser porter par la narration.
  • La vie immortelle d’Henrietta Lacks – Rebecca Skloot. Est ce qu’il est nécessaire que j’explique pourquoi? Tout est déjà dans l’article 😉
  • Pluie et vent sur Télumée MiracleSimone Schwarz-Bart. Pareil que celui sité ci-dessus, il n’y a qu’à aller lire l’article pour comprendre pourquoi.
  • AmericanahChimamanda Ngozi Adichie. Il faisait partie de ma PAL depuis 2016 et ce n’est que cet été que j’ai pu finalement le lire. En attendant l’article que je compte publier dessus, je peux déjà évoquer les quelques raisons qui m’ont conquise en ce qui concerne ce livre. En premier, la façon d’écrire de l’auteur. C’est franc, direct, sans détour ni chichis. L’histoire en elle-même ne m’a pas transporté plus que cela mais la plume de l’auteur oui. En plus de sa façon d’écrire, il y a le fait que Chimamanda Adichie évoque des sujets divers et variés (certains tabous dans la communauté Noire Africaine comme la santé mentale par exemple) en mettant en scène plutôt des jeunes et cela fait du bien de lire une fiction où l’on se sent comme « à sa place ». Depuis j’ai hâte de lire d’autres œuvres de Chimamanda Adichie 😀
  • Un gout de cannelle et d’espoirSarah McCoy (bonus, parce que je n’arrivais pas à me décider, haha). Ce livre a connu un franc succès depuis sa sortie et ma cousine (qui est aussi une passionnée de lecture comme moi) m’en avait parlé avant que je ne finisse par me l’acheter. Honnêtement, il mérite son succès. Encore une fois, je ne dévoilerai pas mon avis entier dans cet article parce que j’en prépare un autre qui lui sera dédié mais je peux déjà dire que c’est un livre touchant, qui entre autres, met face à face, l’homme et la loi, situation dont il peut être difficile de se sortir parfois, parce que déchiré entre ce que le côté humain nous dit d’un côté et ce que la loi pose comme cadre.
  • Amkoullel, l’enfant peul et Oui, mon commandant!Amadou Hampâté Bâ. Ces deux livres retracent la vie de ce grand auteur de son enfance à sa prise de fonction en tant qu’employé de l’administration coloniale. On ne peut que saluer le talent d’historien/conteur de cet homme. Un article paraîtra en 2019, assez tardivement pour des raisons que j’évoquerai plus bas dans l’article mais j’en parlerai à coup sûr 🙂
  • Ségou: les murailles de terre et Ségou: la terre en miettesMaryse Condé. Je me suis finalement décidé à les lire dans la suite des oeuvres de Amadou Hampâté Bâ parce que la ville de Ségou avait notamment été mentionnée dans celles-ci. Et donc comme je m’y attendais, j’y ai appris un peu plus sur l’histoire de cette ville et ai pu recouper l’histoire du récit de A. Hampâté Bâ. Certes, l’histoire racontée concerne la ville de Ségou mais celle-ci est mise en scène à travers le vécu d’une famille de nobles Bambaras, les Traoré. Une saga familiale pas toujours facile à lire en raison des événements relatés mais qui mérite d’être lue au regard de la plume de l’auteur, des réflexions soulevées ainsi que des notes ethnographiques en fin de lecture. Un article y sera également consacré l’année prochaine 😉

Par contre, si j’ai globalement passé une bonne année en termes de lecture, il y a quand même une œuvre que je n’ai pas terminé, sur laquelle je reviendrai plus tard et qui n’est autre que Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon. J’explique pourquoi cela. Alors,  pour faire court, l’auteur part dans une sorte d’analyse de l’identité des Noirs des Antilles vis-à-vis d’eux-même mais aussi du Blanc, le rapport avec la métropole, sa couleur de peau, etc.

Autant, à certains moments, je trouvais le discours de ce dernier très intéressant, très pertinent, autant à certains moments, j’étais complètement perdue face aux termes employés par Fanon et je ne voyais pas du tout où il voulait en venir. De plus, il s’agit d’un essai et non d’une fiction avec un travail de documentation derrière qui n’est pas négligeable. Et justement, lorsque l’on n’a pas ce bagage de connaissances derrière soi, il est difficile de se retrouver dans ce que dit l’auteur et de voir où il veut en venir. Ainsi j’ai décidé de m’arrêter et d’y revenir lorsque j’aurai lu quelques uns des documents utilisés pour étayer son argumentation, afin de me sentir moins perdue.

Pour finir cet article, venons en au pourquoi (il y a beaucoup de pourquoi dans cet article, lol) je fais une pause sur le blog et jusqu’à quand cela va durer.

Bon, comme je le disais plus haut, j’ai entamé ma 6e année de médecine à la rentrée. Après la 1ère année (la PACES, que la plupart des personnes connaissent – du moins en France), c’est l’année la plus difficile qu’il nous soit donné de passer au cours de nos études. Cette année débouche à la fin sur un concours qui détermine en fonction du classement obtenu la spécialité que l’on pourra exercer. Il s’agit d’un concours national évaluant plusieurs milliers d’étudiants. Qui dit concours, dit travail. D’autant plus lorsqu’il y a autant de candidats à prendre en compte.

De ce fait, après cet article, il n’y en aura plus jusqu’au mois de juin 2019, fin juin 2019 pour être plus précise. Peut-être même un peu plus tard parce qu’il faut quand même préparer les articles avant de les publier, haha. Je continue et je continuerai à lire, je pense que je partagerai quelques bouts ou un avis rapide en story sur Instagram (@ana_thyst sur Insta) mais cela s’arrêtera là. Je reviendrai avec tout plein de lectures à vous faire découvrir (ou re-découvrir) et surtout à ce moment, j’aurai le temps d’en publier un peu plus que ce que j’ai pu faire jusqu’à présent :).

Voilà, cet article prend fin ici. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, un joyeux Noël et une excellente nouvelle année, beaucoup de lectures, de découvertes, de voyages, bref que du positif et on se revoit à l’été 2019 😉

Prenez soin de vous,

Bisous.

Crédits photo: Pixabay

Une réflexion sur “Bilan lecture 2018 – Pause sur le blog

  1. Alexandre dit :

    Merci beaucoup pour TouT … Portez vous bien aussi.. Excellente fin d’année sous la protection divine … Et Bon courage pour les Études … Tout ira bien grâce au bon Dieu ! See you Sister …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.